DEFOUR VERSUS NAIGOLLAND ..................

Aller en bas

DEFOUR VERSUS NAIGOLLAND .................. Empty DEFOUR VERSUS NAIGOLLAND ..................

Message par GAN 3 le Sam 1 Fév - 1:41

La rédaction de la RTBF est allée à la rencontre de notre compatriote Radja Nainggolan. Le nouveau transfuge de l'AS Rome s'est exprimé au micro de notre collègue Pascal Scimè.

Et aussi
Des statistiques monstrueuses pour Nainggolan
Rudi Garcia: 'Plus forts avec Nainggolan'


Radja, parlez-nous d'abord sur ce transfert à Rome.

Après plusieurs années passées en Italie, j'ai effectué un pas en avant dans ma carrière. Tout va bien, j'ai reçu un super accueil ici à Rome. J'arrive dans un grand club, avec de grands joueurs. Je prends vraiment plaisir à être en Italie tout au long de ma carrière. Je me suis battu pour être titulaire, je compte continuer de me battre pour être titulaire comme j'ai pu l'être pour mon premier match.
Au moment de signer à la Roma, je dois vous concéder que j'avais plusieurs choix (Naples offrait plus à Cagliari ainsi qu'au joueur, ndlr). J'avais déjà discuté avec Rome l'été dernier mais ça n'a pas pu se faire à l'époque. Le club a été le plus concret et c'était pour moi le meilleur choix. Je pouvais aller ailleurs et gagner plus mais le projet de la Roma et le jeu de son équipe m'ont séduit !


Etre directement titulaire, est-ce une vraie chance selon vous?

Oui, c'est vrai. Le plus important, à mes yeux, c'est de se focaliser sur notre objectif : le titre. Il reste énormément de matches et nous ne pointons qu'à six points du leader. On reste aussi toujours dans le coup en Coupe d'Italie. Avec cette équipe, tous les espoirs sont permis.



C'est la première fois qu'autant de journalistes se déplacent de Belgique pour vous. Qu'en pensez-vous?

C'est un vrai honneur de voir autant de monde ici. C'est la preuve que j'ai réalisé de bonnes choses ces quatre dernières années en série A. Mes prestations jusqu'à présent sont bonnes. C'est crucial de prester correctement car cela peut m'offrir la chance d'intégrer le groupe des 23 pour le Mondial. A vrai dire, pour moi rien n'a changé. Je suis toujours la même personne qu'il y a deux mois. Ces quatre dernières saisons ont été terribles. Je vais continuer à me battre, à progresser parce que je sais que je peux et dois encore m'améliorer. Puis, je me répète, mais évoluer dans une grande équipe avec des grands équipiers va me permettre de progresser.



Que pouvez-vous apporter aux Diables rouges? Vos statistiques en Italie sont impressionnantes ces trois dernières années.

Je n'ai pas la prétention d'être un joueur aussi technique que les autres mais mes qualités sont le leadership, la rigueur, l'apport d'influx, l'envie et une bonne connaissance et polyvalence tactique. Le choix revient au sélectionneur mais je pense mériter une place dans les vingt-trois. Evoluer dans le championnat anglais, espagnol ou allemand ne m'offrirait pas une place de titulaire aux yeux du sélectionneur mais cela me permettrait sans doute d'être dans le groupe.



La Roma évolue dans un 4-3-3 comme les Diables. Cela peut faciliter votre arrivée en équipe nationale selon vous?

Oui mais l'interprétation du système varie en équipe nationale. On y attend plus des individualités comme Eden Hazard, Mertens ou Benteke par exemple. Il y a de très bons joueurs et les attentes sont énormes envers eux.
A la Roma, le jeu est plus basé sur le collectif. On y retrouve onze joueurs qui ont le même objectif: défendre et attaquer.



Vous avez été convoqué contre la Colombie et le Japon mais vous n'avez pas quitté le banc. Quel est votre sentiment sur ce point?

C'était une grande déception, c'est vrai. Je ressentais même de la frustration. Je pensais recevoir une chance lors des matches amicaux... Il faut simplement l'accepter et travailler pour tenter de recevoir une chance dans le futur.
Joueur une Coupe du Monde, c'est le rêve de tout joueur ! Tu peux raconter cela à tes enfants et petits-enfants. C'est tout simplement immense. Je pense posséder les qualités et ressources pour faire partie du groupe qui sera au Brésil en juin.


La Belgique peut-elle être la surprise du Mondial?

C'est possible mais on peut aussi devenir la plus grande déception... Le public en général attend énormément de nous. Peut-être même trop. Je crois que, pour aller loin dans la compétition, il faudrait attendre moins de l'équipe. Cela mettrait moins de pression et tout se passerait ainsi très bien.

Perso l'oracle ne peut donner un avis il ne connais pas le niveau footbalistique mais par contre il connait le niveau agennistique et donne donc l'avantage à l'INDOU sur mon capitaine !!!!!


gazzzzzzzzzzzzzzzzz  :gan:

_______________________________________________________________________________

Cette année, c'était les chips.
L'année prochaine, ce sera la bière!!!!
Bruno Venanzi.
GAN 3
GAN 3
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 2799
Points : 3688
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 26
Localisation : Bovigny

Revenir en haut Aller en bas

DEFOUR VERSUS NAIGOLLAND .................. Empty Re: DEFOUR VERSUS NAIGOLLAND ..................

Message par Arsène Lupin le Mar 4 Mar - 15:07

Curieux de voir ce qu'il pourra faire. J'aime mieux Defour.

_______________________________________________________________________________

C'est en lisant qu'on devient liseron !
Arsène Lupin
Arsène Lupin
Censuré junior
Censuré junior

Messages : 40
Points : 42
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 77
Localisation : Amon nos ôtes...

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum