La bonne opération pour... Meunier et Defour

Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par ketje le Jeu 6 Mar - 14:26

En montant à la mi-temps, Vanden Borre et Nainggolan ont reçu un cadeau empoisonné de la part de Wilmots.
Quand la sélection de 23 joueurs de Marc Wilmots pour le match contre la Côte d'Ivoire est tombée, nous avons rapidement pensé que Vanden Borre et Nainggolan avaient une occasion en or de s'approcher du "top 23" en vue de la sélection pour la Coupe du Monde. Si le sélectionneur leur a bel et bien ouvert une porte, il n'a toutefois pas daigné leur donner une réelle chance de se montrer en les faisant monter à la mi-temps.

"On sait comment cela se passe avec les matches amicaux. En seconde mi-temps, douze changements sont effectués et cela désorganise complètement le jeu. N'importe quel connaisseur du foot sait que faire six changements par équipe, cela mène à voir deux nouvelles formations s'affronter dans le même match". Ces mots sont à attribuer à Vincent Kompany, quelques minutes après le nul concédé contre la Côte d'Ivoire. S'ils expliquent (en partie du moins) la contre-performance des Diables, au regard du scénario du match, ils mettent également en lumière un fait important: en faisant monter Vanden Borre et Nainggolan à la mi-temps, Wilmots ne leur a pas offert un véritable test sous la vareuse diabolique.



Tout reste ouvert au back droit

Pas mauvais, l'Anderlechtois s'est contenté de défendre, manquant son seul centre lorsqu'il s'est aventuré dans le rectangle adverse. Il faut dire que le score ne lui permettait pas de faire des folies et il s'est donc concentré sur sa tâche première: préserver la victoire. Au final, il est très difficile de juger la prestation d'Anthony au vu des circonstances. S'il est déjà compliqué de se faire une idée sur l'apport d'un joueur en 45 minutes, c'est encore plus compliqué d'estimer une montée au jeu au cours d'un match amical. La seconde mi-temps a été hachée par les changements et le football proposé était moins fluide que lors du premier acte. Des événements prévisibles puisqu'ils se reproduisent à chaque rencontre de ce type.

Rappeler Vanden Borre dans ces conditions ne signifie donc sans doute pas qu'il a pris de l'avance sur Thomas Meunier dans la hiérarchie de Willy au poste de back droit. Contrairement à Anthony, le Brugeois avait d'ailleurs reçu une véritable chance en étant titularisé d'entrée contre la Colombie. Tout au plus, l'Anderlechtois peut tirer cette conclusion de son séjour chez les Diables: il est en course pour le Brésil et Wilmots a testé sa capacité à s'intégrer dans le noyau dur déjà formé. La lutte à distance avec Meunier durant les playoffs sera déterminante. Guillaume Gillet semble pour sa part être distancé dans la course à Rio…



Pas de fumée blanche pour Nainggolan

Quand Wilmots a déclaré que Radja Nainggolan aurait au moins une mi-temps pour se montrer, on pouvait penser que le médian de l'AS Rome serait titularisé avec Witsel et Fellaini (ou De Bruyne) dans l'entrejeu, histoire de bénéficier d'un test grandeur nature. Finalement, il a une nouvelle fois dû composer avec l'arme à double tranchant que constitue une entrée au jeu dans une rencontre amicale. Pas simple de se mettre au diapason lorsqu'il s'agit d'ajouter le manque complet d'automatismes à la difficulté d'entrer dans un match de cette intensité. Auteur de quelques récupérations intéressantes, Nainggolan a surtout galvaudé plusieurs passes faciles et s'est montré trop nerveux par moments. Son but chanceux ne peut pas réellement entrer en ligne de compte au moment d'évaluer sa prestation.

Pourtant excellent avec l'AS Rome, le joueur formé au Beerschot n'est pas parvenu à saisir la petite chance qui lui était offerte. Blessé, Steven Defour ne doit donc pas s'inquiéter pour l'instant. Bien que Nainggolan semble actuellement dans une meilleure forme que lui, Wilmots devrait choisir le "box to box" (ou n°8) qui lui a donné le plus de garanties. A moins bien sûr de sacrifier Simons, puisque tant Nainggolan que Defour peuvent évoluer un cran plus bas. Mais cette option ne semble pas faire partie des plans du sélectionneur qui veut compter sur l'expérience du Brugeois dans les vestiaires brésiliens.

Pour le reste, il n'y a guère du suspense quant à la liste des 23 que nous réserve Marc Wilmots pour le 2 juin (date limite, mais elle pourrait être communiquée plus tôt). Espérons que les blessures ne viendront pas contrarier celui qui a su redonner leur mordant à nos Diables Rouges. La patte de lapin de Willy nous sera encore bien utile…





Il a fait les changements que tous les supporters voulais, pour nous dire... 
"Les gars, vous avez vu Naiggolan et Vandenborre, ils n'ont pas le niveau. Foutez-moi la paix"

_______________________________________________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ketje
ketje
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 3639
Points : 5059
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 53
Localisation : BXL

Revenir en haut Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty Re: La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par errikko33 le Jeu 6 Mar - 15:21

ketje a écrit:
En montant à la mi-temps, Vanden Borre et Nainggolan ont reçu un cadeau empoisonné de la part de Wilmots.
Quand la sélection de 23 joueurs de Marc Wilmots pour le match contre la Côte d'Ivoire est tombée, nous avons rapidement pensé que Vanden Borre et Nainggolan avaient une occasion en or de s'approcher du "top 23" en vue de la sélection pour la Coupe du Monde. Si le sélectionneur leur a bel et bien ouvert une porte, il n'a toutefois pas daigné leur donner une réelle chance de se montrer en les faisant monter à la mi-temps.

"On sait comment cela se passe avec les matches amicaux. En seconde mi-temps, douze changements sont effectués et cela désorganise complètement le jeu. N'importe quel connaisseur du foot sait que faire six changements par équipe, cela mène à voir deux nouvelles formations s'affronter dans le même match". Ces mots sont à attribuer à Vincent Kompany, quelques minutes après le nul concédé contre la Côte d'Ivoire. S'ils expliquent (en partie du moins) la contre-performance des Diables, au regard du scénario du match, ils mettent également en lumière un fait important: en faisant monter Vanden Borre et Nainggolan à la mi-temps, Wilmots ne leur a pas offert un véritable test sous la vareuse diabolique.



Tout reste ouvert au back droit

Pas mauvais, l'Anderlechtois s'est contenté de défendre, manquant son seul centre lorsqu'il s'est aventuré dans le rectangle adverse. Il faut dire que le score ne lui permettait pas de faire des folies et il s'est donc concentré sur sa tâche première: préserver la victoire. Au final, il est très difficile de juger la prestation d'Anthony au vu des circonstances. S'il est déjà compliqué de se faire une idée sur l'apport d'un joueur en 45 minutes, c'est encore plus compliqué d'estimer une montée au jeu au cours d'un match amical. La seconde mi-temps a été hachée par les changements et le football proposé était moins fluide que lors du premier acte. Des événements prévisibles puisqu'ils se reproduisent à chaque rencontre de ce type.

Rappeler Vanden Borre dans ces conditions ne signifie donc sans doute pas qu'il a pris de l'avance sur Thomas Meunier dans la hiérarchie de Willy au poste de back droit. Contrairement à Anthony, le Brugeois avait d'ailleurs reçu une véritable chance en étant titularisé d'entrée contre la Colombie. Tout au plus, l'Anderlechtois peut tirer cette conclusion de son séjour chez les Diables: il est en course pour le Brésil et Wilmots a testé sa capacité à s'intégrer dans le noyau dur déjà formé. La lutte à distance avec Meunier durant les playoffs sera déterminante. Guillaume Gillet semble pour sa part être distancé dans la course à Rio…



Pas de fumée blanche pour Nainggolan

Quand Wilmots a déclaré que Radja Nainggolan aurait au moins une mi-temps pour se montrer, on pouvait penser que le médian de l'AS Rome serait titularisé avec Witsel et Fellaini (ou De Bruyne) dans l'entrejeu, histoire de bénéficier d'un test grandeur nature. Finalement, il a une nouvelle fois dû composer avec l'arme à double tranchant que constitue une entrée au jeu dans une rencontre amicale. Pas simple de se mettre au diapason lorsqu'il s'agit d'ajouter le manque complet d'automatismes à la difficulté d'entrer dans un match de cette intensité. Auteur de quelques récupérations intéressantes, Nainggolan a surtout galvaudé plusieurs passes faciles et s'est montré trop nerveux par moments. Son but chanceux ne peut pas réellement entrer en ligne de compte au moment d'évaluer sa prestation.

Pourtant excellent avec l'AS Rome, le joueur formé au Beerschot n'est pas parvenu à saisir la petite chance qui lui était offerte. Blessé, Steven Defour ne doit donc pas s'inquiéter pour l'instant. Bien que Nainggolan semble actuellement dans une meilleure forme que lui, Wilmots devrait choisir le "box to box" (ou n°8) qui lui a donné le plus de garanties. A moins bien sûr de sacrifier Simons, puisque tant Nainggolan que Defour peuvent évoluer un cran plus bas. Mais cette option ne semble pas faire partie des plans du sélectionneur qui veut compter sur l'expérience du Brugeois dans les vestiaires brésiliens.

Pour le reste, il n'y a guère du suspense quant à la liste des 23 que nous réserve Marc Wilmots pour le 2 juin (date limite, mais elle pourrait être communiquée plus tôt). Espérons que les blessures ne viendront pas contrarier celui qui a su redonner leur mordant à nos Diables Rouges. La patte de lapin de Willy nous sera encore bien utile…





Il a fait les changements que tous les supporters voulais, pour nous dire... 
"Les gars, vous avez vu Naiggolan et Vandenborre, ils n'ont pas le niveau. Foutez-moi la paix"

merci ketje, tu confirme exactement ce que je dis sur l'autre sujet posté, ces deux joueurs n'ont pas eu droit a un test en condition honnete mais juste de quoi assuré Willi sur ses choix face aux supporters et autres media, (c'est la premiere fois mais sur ce coup là willi me decoit enormément)

_______________________________________________________________________________

« Nulle qualité humaine n'est plus intolérable ni, de fait, moins tolérée que l'intolérance. »
errikko33
errikko33
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 1729
Points : 1912
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 53
Localisation : Verviers

Revenir en haut Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty Re: La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par loupnoir34 le Jeu 6 Mar - 16:51

Et la presse (une partie) semble avoir fait son choix AUSSI....
Marc Wilmots sait désormais à quoi s'en tenir!

La bonne heure des Diables face à une excellente équipe de Côte d'Ivoire et la complète dérive des Diablotins face à la Serbie (0-3) ont probablement  précisé les contours de la liste des 23 joueurs qui iront au Brésil.
Les Diables Rouges auraient sans doute dû battre la Côte d'Ivoire. Durant une bonne heure de jeu, l'équipe de Marc Wilmots, privée pourtant jusque-là des services d'Eden Hazard, a parfaitement maitrisé son sujet. Avec un Axel Witsel qui durant 45 minutes a mis Yaya Touré sous l'éteignoir et des flancs virevoltants animés par Kevin Mirallas et surtout Dries Mertens. Le seconde mi-temps a été évidemment de moins bonne facture (Nainggolan n'est pas Witsel) et placée sous le signe d'un manque de réalisme (ou de concentration) de nos attaquants illustré par l'énorme raté de Christian Benteke). De plus, il est tout aussi manifeste que des joueurs comme Kevin De Bruyne sont encore loin de leur pic de forme. Mais le principal enseignement de la soirée, c'est que notre sélectionneur national comptera bel et bien (à l'une ou l'autre retouche près : Defour? Meunier?) sur le groupe qu'il a convoqué cette semaine pour préparer la joute amicale contre la meilleure sélection africaine. Car à 30 minutes de route de Bruxelles, à Louvain, la crême de la Jupiler League placée sous la férule de Johan Walem a démontré toutes ses limites au niveau international. Les Michy Batshuayi (meilleur buteur de la JL), Thorgan Hazard (soulier d'or), Dennis Praet (éternelle promesse?), Paul-José Mpoku, voire encore Laurens De Bock (un des meilleurs latéraux) n'ont jamais été en mesure de marquer la rencontre de leur emprise, illustrant une fois de plus le fossé qui sépare notre élite du bon niveau international. Les choses sont désormais claires. Wilmots ne composera qu'avec sa Légion Etrangère, celle-là même qui a frayé le chemin du succès lors des qualifications. Et avoir au moins cette certitude à 98 jours du début du Mondial, c'est quasiment un luxe. Et en tout cas, c'est appréciable.  

_______________________________________________________________________________

Toc toc toc...c'est qui ? C'est Jean ! Jean qui ? Jean merde les losers frustrés  :gan:  :gan:  :gan:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
loupnoir34
loupnoir34
Censuré ballon d'or
Censuré ballon d'or

Messages : 7143
Points : 8888
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : ANDERLECHT

Revenir en haut Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty Re: La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par Angel XP le Jeu 6 Mar - 17:30

non pas de brugeoises ils ne veulent pas jouer pour équipe national

_______________________________________________________________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Angel XP
Angel XP
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 3788
Points : 4482
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 50
Localisation : Près de chez toi

http://www.angelxp.eu

Revenir en haut Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty Re: La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par ketje le Ven 7 Mar - 13:21

Teklak : « j’aime le profil d’Anthony »
Après le match nul des Diables face aux Eléphants, Alexandre Teklak, reconnait que les conditions n’étaient pas idéales pour Anhony Vanden Borre lors de son entrée au jeu.

« Il n’y avait plus Fellaini pour filtrer dans l’entrejeu et du coup, il était victime des assauts ivoiriens. J’aime bien le profil de Vanden Borre, qui est un joueur qui va de l’avant mais attention à l’espace qu’il laisse dans son dos! Être arrière droit, ça ne s’improvise pas, c’est un poste très difficile à jouer »

_______________________________________________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ketje
ketje
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 3639
Points : 5059
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 53
Localisation : BXL

Revenir en haut Aller en bas

La bonne opération pour... Meunier et Defour Empty Re: La bonne opération pour... Meunier et Defour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum