Union belge: Martens et Madou sauvent leur tête

Aller en bas

Union belge: Martens et Madou sauvent leur tête Empty Union belge: Martens et Madou sauvent leur tête

Message par Invité le Ven 12 Sep - 20:10

"La facture de 300.000 euros n'était pas pour l'hôtel des femmes des joueurs" a précisé le président De Keersmaecker.
François De Keersmaecker, président de l'Union belge de football, a promis un contrôle plus strict de son Conseil d'Administration sur la direction de l'Union belge, a-t-il expliqué à l'issue de la réunion de son Conseil d'Administration vendredi à Bruxelles. François De Keersmaecker a aussi reconnu que des fautes ont été commises, mais "nous avons renouvelé notre confiance dans les membres de la direction. Ce qui m'ennuie le plus, ce sont les fuites dans la presse", a-t-il ajouté.
Steven Martens, CEO de l'Union belge et son bras droit, Bob Madou, ont reçu donc la confiance du Conseil d'Administration de l'Union belge, mais ils seront plus sévèrement contrôlés. "Nous allons tenir des sessions stratégiques début octobre pour déterminer comment nous pouvons mieux avoir un contrôle sur la direction", a expliqué François De Keersmaecker.
"Des fautes ont été commises, mais ce qui me chagrine le plus, ce sont les fuites dans la presse", a ajouté François De Keersmaecker qui a souligné le fait que les 300.000 euros d'une facture à payer par l'Union belge ne concernait pas l'hôtel des femmes des joueurs au Brésil. "Ce n'est pas de cela qu'il s'agit comme ce fut écrit dans la presse. Je ne peux pas dire de quoi il retourne, cela reste interne. En outre, il se pourrait qu'une action en justice soit initiée par Nicolas Cornu (ndlr, le team manager et bras droit de Marc Wilmots, remercié suite à cette affaire). Il y a eu des fautes. Il ne faut plus que cela arrive, mais cela ne remet pas en question tout le positif généré autour des Diables ces dernières années."
Selon plusieurs médias, les contrats de Steven Martens, Bob Madou, ainsi que celui de Marc Wilmots, devaient être examinés. "Cela n'a fut pas le cas par manque de temps", a expliqué encore le président de l'Union belge. "Nous avions beaucoup de points à l'ordre du jour et l'examen des chiffres en ce qui les concerne sont reporté à une prochaine réunion".
Le Conseil d'Administration de l'Union belge s'est réuni 4 heures vendredi. "Tout le monde est très fatigué, mais aussi content, car toutes les parties ont pu donner leur version dans une respect mutuel. En ce compris Monsieur Martens."





Pfffff 4 heures de réunion et sont fatigués.... pauvres petiots... mon cul

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum