Raymond Goethals nous quittait il y a 10 ans

Aller en bas

Raymond Goethals nous quittait il y a 10 ans Empty Raymond Goethals nous quittait il y a 10 ans

Message par Invité le Sam 6 Déc - 8:37

Raymond Goethals était sans doute le plus Belge des Belges. Bruxellois, parfait bilingue, il aura fait les beaux jours des Diables Rouges, d'Anderlecht, du Standard mais aussi et surtout de l'Olympique de Marseille avec qui il remporte la Champions League en 1993. Ce samedi 6 décembre 2014, cela fait déjà 10 ans qu'il nous a quittés.
Raymond Goethals voit le jour en 1921 à Forest. Ce ket de Bruxelles est d'abord gardien de but. Footballeur moyen il devient très vite entraîneur. Il prend les rênes de l'équipe nationale à 46 ans. Il reviendra avec une très belle 3ème place de l'Euro de 1972.
En 1976 Goethals débarque à Anderlecht. Il remporte deux Supercoupes mais surtout une Coupe des Coupes. "Il avait un esprit de gagneur et il savait l'inculquer au monde qui l'entoure" analyse simplement son fils, Guy Goethals. "Raymond connaissait le football. Comme entraineur, il était simple. Ses théories n'étaient pas compliquées. Il avait une organisation" reprend de son côté Paul Van Himst.
Il passe ensuite au Standard et offre deux titres aux Liégeois. De son passage au Standard on retiendra également une finale de Coupe d'Europe face à Barcelone et surtout l'affaire de corruption qui ternira son image. Mais Goethals rebondira à Anderlecht puis à Bordeaux avant de passer à l'Olympique de Marseille où il sera accueilli comme un héros.
Il remporte trois titres de Champion de France avec Marseille. Il devient la star sur la Cannebière, offrant le plus belle des coupes, la Champions League, au club phocéen. Un aboutissement et une consécration, à 72 ans. "Je n'étais pas à Munich, on s'est entendu au téléphone" nous confie Guy Goethals. "Il était très satisfait. Ça a été un moment unique dans sa carrière. Il m'a dit que le sommet avait été atteint. On ne peut pas faire mieux, gagner la Coupe d'Europe des clubs champions. Il avait à l'époque 72 ans, n'oublions pas cela. Je pense que le message était clair: ce serait son dernier trophée."
Ce brillant tacticien aura passé sa vie sur les terrains de foot en cultivant son côté bonhomme. "Il savait s'adresser de la même façon aux plus grands présidents de clubs qu'aux gens de la rue. Il avait cette approche très facile et une communication très performante" ajoute Guy Goethals.
"Il pouvait être comique, faire rigoler les gens et les joueurs" nous avoue Paul Van Himst. "Il était un peu spécial dans son genre. C'est vrai qu'il avait quelques difficultés à se souvenir et à prononcer les noms. Ça fait partie de son personnage, de son image.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum