Quatre Diables dans les 100 meilleurs joueurs de l'année

Aller en bas

Quatre Diables dans les 100 meilleurs joueurs de l'année Empty Quatre Diables dans les 100 meilleurs joueurs de l'année

Message par den65 le Ven 29 Nov - 21:08

EUROPE Le magazine britannique Four Four Two a livré son verdict sur l'année 2013 !
Un titre de champion d'Europe pour l'un, une Copa del Rey pour l'autre, une qualification pour le Mondial pour tous, l'année 2013 aura encore été riche pour les internationaux belges. Alors que France Football et la FIFA s'apprêtent à décerner le Ballon d'Or, nos confrères de Four Four Two ont déjà désigné leur top 100 des meilleurs footeux de la planète.
Parmi ce gratin, on retrouve plusieurs Diables rouges. Si Thomas Vermaelen (68e l'an dernier) et Marouane Fellaini (91e) ont fait leurs bagages, deux autres Belges s'y sont installés. Petit tour d'horizon des forces en présence.

Jan Vertonghen, l'éperon d'or

A la 72e place, on retrouve Jan Vertonghen. Arrivé l'an dernier à Tottenham, le back gauche de l'équipe nationale n'a pas tardé à se tailler une place de choix dans le 11 d'André Villas-Boas. "Doté d'un calme olympien pour le tacle de la dernière chance et capable de garder le ballon", l'ancien Ajacide brille également par sa polyvalence, dixit la rédac' britannique.

Le Belge se retrouve intercalé entre Daniele De Rossi, le gladiateur de la Roma, et Mario Mandzukic, le buteur du Bayern. Y a pire comme voisins de tablée. Agé de 26 ans, le natif de Sint-Niklaas ne cesse de progresser. A la faveur d'une Mondial réussi, on verrait bien notre compatriote figurer bien plus haut dans le top 2014. Rendez-vous l'an prochain ?

Eden Hazard, Blue-blanc-belge

Il est 54e cette année, il était trentième en 2012. En un an, l'ailier de Chelsea a donc perdu vingt-quatre places. Pourtant, l'avant de poche n'a pas démérité cette année. Avec une Europa League, une place dans l'équipe-type du championnat anglais et une nomination au titre de meilleur joueur de la compétition dans la poche, l'homme qui valait quarante millions n'a pas déçu. Toujours aussi percutant sous l'égide de José Mourinho, il est le seul Belge à avoir grâce aux yeux du Special One. Un petit exploit en soi. Mais ses seize assists de 2012 avaient tapé dans l’œil de pas mal d'observateurs. Il faut dire qu'aucun joueur évoluant dans les cinq grands championnats n'avait fait mieux.

Malgré l'arrivée massive de médians à Stamford Bridge, le Brainois ne stresse pas. Fidèle à lui-même, il continue d'aligner les gri-gris, tout en mettant son quota de buts. D'où notre incompréhension de le voir figurer derrière Gérard Piqué

Thibaut Courtois, le gant de velours

A l'instar de Vertonghen, Thibaut Courtois fait sa joyeuse entrée dans ce top 100. Le gardien de l'Atletico Madrid s'installe directement en cinquantième position. Avec cette question posée par Four Four Two: comment se fait-il que le meilleur gardien de Chelsea... ne joue pas à Londres ? Adulé au Vincente Calderon, craint par tous les attaquants de la Liga, Thibaut n'a pourtant toujours pas gagné ses galons de star de l'autre côté de la Manche.

"L'été prochain, Courtois entrera dans les deux dernières années de son contrat chez les Blues", écrit Four Four Two. "Et dont les conditions ne seront pas revues avant la fin de la Coupe du Monde 2014, à la demande du joueur. La méforme de Cech perdurera et coûtera-t-elle le titre à Chelsea ? Combien de temps Mourinho va-t-il continuer à ignorer Courtois ? Celui-ci pourrait se dire qu'il est déjà trop tard..." Le n°1 de Wilmots dans les cages diaboliques jouera-t-il un jour en bleu ? Cette place de deuxième meilleur gardien du monde (derrière Manuel Neuer, 28e) pourrait réveiller l'intérêt du Mou.

Vincent Kompany, le citoyen d'honneur

Vingt places plus haut, on retrouve Vincent Kompany. Quatorzième l'an passé, le capitaine à mi-temps des Diables paie une année entrecoupée de plusieurs blessures. Absent depuis début octobre, le beau gosse de l'Etihad a dû se contenter de regarder la fin de la campagne qualificative des Diables de la tribune. Malgré tout, il reste le roc sur lequel Willy peut s'appuyer en cas de coup dur. Idem pour ses équipiers citizens, qui voient en lui le taulier d'une équipe taillée pour le top absolu.

"Costaud, mais agile, grand, mais souple, Kompany est l'archétype du stoppeur moderne", peut-on lire. Le genre de gars qui allie parfaitement intelligence, franc-parler et talent, tout en jouant aux grands frères. Sur le retour, Vince the Prince doit maintenant prouver qu'il est là pour longtemps. Au moins jusque fin juillet, quitte à allumer un cierge devant le Christ rédempteur de Rio.

Un podium attendu

Si les Belges se placent favorablement au sein de ce top, c'est un trio lusitano-argentino-français qui se taille la part du lion. Car Four Four Two n'a pas fait dans l'originalité pour désigner son trio de tête. Comment nos confrères auraient-ils pu faire ? Entre un Cristiano Ronaldo qui porte un club de légende sur ses épaules body-buildées, un Lionel Messi... égal à lui-même, et un Franck Ribéry qui rafle tous les trophées, la planète foot est archi-dominée par trois hommes dans la fleur de l'âge.

Parmi ces trois joueurs, c'est CR7 qui décroche la timbale. A défaut de Ballon d'Or obtenu en janvier prochain, le Portugais pourrait toujours se targuer d'être le chouchou des Britanniques.



den65
den65
Censuré titulaire
Censuré titulaire

Messages : 769
Points : 1590
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 53
Localisation : liège - herve

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum