Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par Invité le Sam 14 Mar - 15:15

le staff médical d'Anderlecht inquiète de plus en plus de personnes, y compris Besnik Hasi. Il ne le dit pas clairement, mais il sous-entend certaines choses.
"Rolando est normalement absent pour 10 jours, mais bon peut-être qu'il le sera plus de deux semaines". Voici une phrase d'Hasi, qui comme tout le monde se demande pourquoi ses joueurs sont souvent absents plus longtemps que ce qui avait été annoncé au départ.
A l'intérieur du club, les interrogations fusent également. Nuytinck a presque manqué une demi-saison pour un problème à un orteil, Mbemba devait se reposer quelques jours, Defour qui rechute souvent, Kawaya est aussi absent plus longtemps que prévu...




Rsca mortRsca mort:gan:smoke

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par P. Grandille le Sam 14 Mar - 15:37

Anderlecht quel club de nases !!!
Des joueurs sans qualité, un manager incompétent, un président sans ambition, un mauvais staff médical, un public qui manque de punch et incompréhensiblement 33 titres dont les 4 derniers consécutifs.
Bref heureusement pour les autres.

_______________________________________________________________________________

..........[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]..........
POPOL LE GOGOL
P. Grandille
P. Grandille
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 3530
Points : 4962
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 103
Localisation : Rue de la Centrale, 2

https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=929556cap.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par GAN 3 le Sam 14 Mar - 15:48

P. Grandille a écrit:Anderlecht quel club de nases !!!
Des joueurs sans qualité, un manager incompétent, un président sans ambition, un mauvais staff médical, un public qui manque de punch et incompréhensiblement 33 titres dont les 4 derniers consécutifs.
Bref heureusement pour les autres.

un publique de BATARD aussi n'oublie pas ! fuck

gazzzzzzzzzz :gan:

_______________________________________________________________________________

Cette année, c'était les chips.
L'année prochaine, ce sera la bière!!!!
Bruno Venanzi.
GAN 3
GAN 3
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 2799
Points : 3688
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 26
Localisation : Bovigny

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par P. Grandille le Dim 15 Mar - 9:43

Bonne nouvelle pour les fans rouche Imoh multiplie les aller-retours à Banneux et ainsi espère un prompt rétablissement. A défaut il tentera Lourdes pendant que ses partenaires seront en stage d'espagnol.

_______________________________________________________________________________

..........[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]..........
POPOL LE GOGOL
P. Grandille
P. Grandille
Censuré soulier d'or
Censuré soulier d'or

Messages : 3530
Points : 4962
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 103
Localisation : Rue de la Centrale, 2

https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=929556cap.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par Nostalgeek7 le Dim 15 Mar - 13:31

Une fois les joueurs se retapent plus vite que prévu et ça pose question à Hasi, d'autres fois c'est trop long genre Nuytinck et son orteil...  Cette infirmerie pose question, ce qui me préoccupe c'est Mati, il deviens quoi et il revient quand ??

_______________________________________________________________________________

spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nostalgeek7
Nostalgeek7
Censuré titulaire
Censuré titulaire

Messages : 778
Points : 931
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 37
Localisation : Mont sur Marchienne

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par loupnoir34 le Dim 15 Mar - 13:37

Nostalgeek7 a écrit:Une fois les joueurs se retapent plus vite que prévu et ça pose question à Hasi, d'autres fois c'est trop long genre Nuytinck et son orteil...  Cette infirmerie pose question, ce qui me préoccupe c'est Mati, il deviens quoi et il revient quand ??
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Suarez paie sa rééducation !
Suarez se fait soigner en Espagne et comme il a pris la décision seul, Anderlecht n’intervient pas dans les frais lier à ses soins. Le joueur Argentin paie lui-même ses soins que lui prodigue Ramon Cugat.

"Le docteur Cugat est vraiment un cadeau du ciel pour moi. Il est trop gentil. Il me parle beaucoup et me donne beaucoup de confiance. Cela fait déjà quelques années que j’ai mal au genou. Lui, il ne cesse de me dire : Tu n’as que 26 ans, tu es jeune, tu vas revenir. Mais il ne peut pas me dire quand cela arrivera. Beaucoup de grands joueurs sont passés chez lui. Cela me rassure" déclare l’attaquant mauve.

"Il y a beaucoup de joueurs de Premier League ou de Bundesliga qui sont en rééducation chez lui, mais je ne retiens pas leurs noms. Sauf celui de Paulino Alcantara, du FC Barcelone, qui travaille avec moi. Par jour, Cugat traite une septantaine de personnes, dont une vingtaine ou trentaine de footballeurs. Je paie le traitement moi-même vu que c’est moi qui ai pris la décision de venir ici. Je comprends qu’Anderlecht ne veuille pas payer. Mais si c’est mieux pour moi et que cela peut sauver ma carrière, je me fiche de payer cela" ajoute-t-il.

"Je commence chaque jour à 10h30 ou 11 heures, quand Miki, mon kiné personnel, a fini de travailler avec les autres patients. Il veut toujours pouvoir s’occuper seul de moi. Après quelques heures, je vais manger à mon appartement. Et ensuite, je retourne à l’hôpital pour une seconde séance, jusque tardivement dans la soirée. Puis, je rentre à mon appartement. Je mange, je regarde un peu la télé et je vais dormir. Quel travail je fais ? Il y a beaucoup de travail manuel avec Miki. Et je fais beaucoup d’exercices pour renforcer mes ischios et mes quadriceps. Je n’ai pas encore couru, mais je le ferai peut-être dans une semaine ou deux sur la plage de Barcelone ou dans les montagnes. Arrêter, accélérer, arrêter. Ce sera un test important. Bien sûr que j’ai peur que la douleur revienne. Mais ces deux dernières semaines, je n’ai presque plus rien senti. Chaque semaine et chaque jour, j’augmente le rythme de travail. Jusqu’à quand devrai-je rester ici ? Tout dépend de mon genou. Peut-être un mois. Peut-être plus. Je veux rester jusqu’au moment où je suis entièrement rétabli. Cela a été convenu avec Anderlecht quand le docteur Declercq est venu ici. Si cela dure encore deux mois, cela durera deux mois. J’espère qu’Anderlecht comprend cela. C’est le meilleur pour Anderlecht et pour moi. Pour le moment, une opération est exclue. J’ai reçu six infiltrations à base de cellules souches" poursuit-t-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Suarez : " J’ai vraiment touché le fond "
Matias Suarez est toujours en Espagne, il y poursuit sa revalidation auprès de Ramon Cugat. Aucune date n’est fixée pour un retour sur les terrains mais le joueur ne ressent plus aucune douleur et son moral est de nouveau bon.

"Lors de ma période difficile, j’ai beaucoup réfléchi. Qu’est-ce que j’aurais fait si j’avais arrêté le foot ? Je n’ai rien trouvé. Être entraîneur ? Ou manager ? Non, j’ai une personnalité trop calme. Jouer au foot, c’est tout ce que je sais faire. C’est ma vie. Pendant cette période pénible, je me suis adressé des reproches. J’aurais dû arrêter plus tôt quand j’avais mal. Je connais mon corps puisque j’ai vécu la même chose avec l’autre genou. Moi, je voulais jouer tous les matches pour faire plaisir aux supporters et à Anderlecht. Tout le monde me demandait : Ça va, Mati ? Je disais : Oui, ça va, parce que je ne voulais pas en parler. Mais les derniers matches, c’était vraiment devenu impossible. J’avais trop mal. Je changerai également de mentalité. Quand j’étais plus jeune, je rentrais directement à la maison quand j’avais fini l’entraînement. Je pensais que rien ne pouvait m’arriver. Maintenant, je sais que je dois faire des exercices à la maison. Je suis devenu plus professionnel et j’ai appris beaucoup de choses" déclare l’attaquant mauve.

"Sans mon agent et ma femme, j’aurais arrêté le foot. Les plus beaux moments sont ceux que je passe avec elle et ma petite fille, Halona. Parfois, je pense que c’est plus difficile pour ma femme que pour moi. Elle est toujours seule avec la petite. Elle rentre souvent en Belgique parce que la petite doit aller à l’école. Ces jours-là, mon agent vient d’Argentine et loge chez moi. Mais j’aimerais également citer Lucas Biglia. On s’appelle presque tous les jours et il m’envoie des messages pour que je garde le moral. J’ai vraiment une bonne relation avec lui. C’est un ami. Il m’a invité à aller voir un match de la Lazio. Un jour, quand j’aurai le temps, je vais répondre positivement à son invitation, mais je suis fort occupé. Même le samedi, je travaille. Il faut que je respecte le programme de rééducation de Cugat. C’est ma dernière chance de redevenir le joueur de foot que j’étais" ajoute-t-il.

"Quand je suis parti en vacances en Argentine, je pensais que mon genou allait bien. J’avais bien travaillé chez Lieven Maesschalck. Je sentais un petit peu de mal, mais pas trop. Puis, arrivé là-bas, en refaisant de la salle, j’ai senti que quelque chose n’était pas normale. J’ai passé un scanner, qui a confirmé que j’avais une grosse calcification dans le genou. Je sentais à nouveau des douleurs quand je marchais. J’ai parlé avec Cristian, mon agent, qui a expliqué à Anderlecht ce qu’il s’était passé. Je ne voulais plus jouer au foot. Je ne voulais plus rien faire. J’ai beaucoup pleuré ; j’ai expliqué à ma famille qu’il se passait toujours quelque chose avec ce genou et que je ne pouvais plus continuer ainsi. J’étais dégoûté. Je voulais arrêter le foot pendant au moins quelques années. Puis, c’est le docteur Cugat qui – via mon agent – m’a téléphoné et m’a dit : ‘S’il vous plaît, donnez- moi une opportunité de vous guérir. Donnez-moi un mois ou deux.’ J’ai d’abord refusé. Mais après, je me suis dit : ‘Il faut que je le fasse pour ma famille.’ Cugat a insisté sur le fait que je devais venir. Finalement, j’ai suivi son conseil sans demander l’avis d’Anderlecht" poursuit-t-il.

" Je comprends que Herman Van Holsbeeck et Anderlecht soient fâchés sur moi. J’ai d’abord pensé au genou et pas à mon club. Mais quand on ne vit pas les problèmes personnellement, ce n’est pas évident de comprendre ma situation. Je suis vraiment désolé pour ce qui est arrivé. Je le répète : j’aurais dû demander l’accord d’Anderlecht pour venir à Barcelone. J’ai vraiment voulu le meilleur pour moi et pour Anderlecht. Je veux revenir au plus haut niveau pour offrir des prix au club que j’aime. Mon amende ? Je n’ai encore rien entendu d’Anderlecht. Je sais que mon agent a parlé avec la direction et qu’on lui a dit que je recevrais une petite amende. 50.000 euros, cela m’étonnerait. Honnêtement, cela ne m’intéresse pas pour le moment. Je ne pense pas à l’argent. Je ne pense qu’à guérir. S’il y a une amende, je l’accepterai parce que j’ai fait quelque chose que je n’aurais pas dû faire. Mais je n’ai voulu faire du mal à personne. Je ne suis pas retourné à temps vers mon club afin de guérir et de rejouer au foot à Anderlecht. Il y a donc eu un malentendu. Anderlecht pense que je ne veux plus revenir, mais ce n’est pas vrai. Encore une fois : désolé, Anderlecht ! Mais j’ai vraiment touché le fond" continue-t-il.

"C’est difficile de prévoir quand je pourrai rejouer. Parfois, je rêve de jouer encore un match ou deux en playoffs, mais je préfère ne pas trop y penser. Sinon, ça ferait trop mal si ce n’est pas le cas. J’essaie d’être positif dans la tête. Moi, je veux jouer maintenant. Le ballon me manque énormément. Mais je dois vraiment penser au genou et ne plus fixer de date à laquelle je veux être de retour. Cela fait déjà trop longtemps que j’ai des problèmes. Le jour où je rejoue, je veux le faire pour du bon. Et pas pour jouer un mois, puis devoir m’arrêter un mois, puis rejouer un mois. Je veux revenir plus fort qu’avant. Mais je sais que je dois faire des sacrifices et que je dois travailler plus que mes amis à Anderlecht. Cela fait mal de voir jouer mes potes. J’ai par exemple regardé sur mon PC en livestream le match contre Moscou et celui contre Courtrai. D’un côté, je veux les voir à l’oeuvre parce qu’ils me manquent. Mais d’un autre côté, ça me touche fort. La réalité fait mal : je ne suis pas parmi eux. Une chose est sûre : Anderlecht sera champion" conclut le joueur.

"J’ai lu que mon entraîneur, Besnik Hasi, a dit à mon sujet que j’étais le meilleur joueur d’Anderlecht qu’il ait connu et que je serais toujours titulaire si je suis fit. J’ai une grande confiance en lui parce que je le connais depuis que je suis à Anderlecht. Moi aussi, ça me fait plaisir de travailler avec lui. Si je suis en contact avec lui ? Le dernier mois, il a pris de mes nouvelles. Mais ces derniers jours, je l’ai laissé tranquille, vu son programme chargé. Il m’a souvent dit : Si tu es prêt, tu es toujours dans le onze de base. Hasi est une des personnes pour lesquelles je veux travailler dur pour retrouver mon ancien niveau. Sans douleur, je peux encore faire beaucoup pour Besnik et pour Anderlecht. Merci aussi à tous les supporters d’Anderlecht. Ils me demandent toujours via Twitter ou Instagram comment ça va. Ils ne m’abandonnent pas. Je ne peux pas répondre à tout le monde, mais je leur dis merci à tous. Cela fait deux ans que je suis blessé, mais ils ne m’ont pas oublié. Cela fait chaud au coeur. Je veux et je vais encore leur donner beaucoup" conclut le joueur.

_______________________________________________________________________________

Toc toc toc...c'est qui ? C'est Jean ! Jean qui ? Jean merde les losers frustrés  :gan:  :gan:  :gan:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
loupnoir34
loupnoir34
Censuré ballon d'or
Censuré ballon d'or

Messages : 7143
Points : 8888
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : ANDERLECHT

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par cpaddy1 le Dim 15 Mar - 14:21

En même temps,j'adore le Club Brugeois qui est venu nous piquer le staff médical voici 2 ans,bonne pioche lol!
cpaddy1
cpaddy1
Censuré titulaire
Censuré titulaire

Messages : 809
Points : 850
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par Nostalgeek7 le Dim 15 Mar - 14:48

Un grand MERCI Loup, ça fait plaisir. Je ne savais pas qu'il y avait calcification au genou ça craint mais bon comme il dit il va revenir. Dommage qu'il ait forcé autant ça avait commencé avec Jacobs. Vaut mieux pas qu'il revienne pour les play-offs, autant qu'il prenne "congé" lorsqu'il sera rétabli dans un mois ou deux et qu'il revienne fin juin pour la préparation. 
On va revoir El Magico, ça diminue !  cmonsporting

_______________________________________________________________________________

spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nostalgeek7
Nostalgeek7
Censuré titulaire
Censuré titulaire

Messages : 778
Points : 931
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 37
Localisation : Mont sur Marchienne

Revenir en haut Aller en bas

Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question Empty Re: Le personnel médical d'Anderlecht de plus en plus remis en question

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum